Une année d’écaille & de plume

par | Déc 27, 2014 | Le Serpent à Plumes | 0 commentaires

Tous les rythmes propres de la Nature sont des cycles, des révolutions dans lesquelles chaque phénomène, chaque être vivant, se retrouve périodiquement au même moment à la fois inchangé et profondément différent. Les levers du soleil sont immuables et toujours différents, les cycles des cellules vivantes ne sont jamais identiques… et les serpents changent périodiquement de peau en abandonnant leur ancienne mue. Les êtres humains ne font pas exception à la règle. Et les serpents à plumes ne peuvent pas plus y déroger…

C’est donc pour moi le moment délicat et intemporel, le temps suspendu, où le bilan du cycle précédent doit rencontrer l’anticipation du cycle suivant. Le moment où l’on jette un œil à l’année écoulée pour mieux se projeter vers celle qui va s’ouvrir. En quelques chiffres et quelques pensées jetées un peu comme elles viennent.

Le premier cycle du Serpent à Plumes

Cette première année, je m’étais fixé quelques objectifs simples.

24.

Nombre d’articles publiés cette année.

44779.

Nombre de mots publiés dans les articles de blog.

1940.

Nombre de mots moyens pour un article.


Le premier d’entre eux était tout simplement de faire vivre ce site, en postant régulièrement. Je suis parvenu à remplir cette mission-là, puisque mon métronome intérieur a égrainé les articles toutes les deux semaines. J’ai donc repris un bon rythme d’écriture après plusieurs années de difficultés à prendre la plume, et ce même avec une vie professionnelle et personnelle remplie de tracas ou de projets, prévus comme impromptus. L’écriture est autant une discipline qu’un plaisir, et j’ai maintenant acquis le « réflexe » que je cherchais à retrouver.

11.

Nombre d’articles dans L’encre & la plume. Catégorie d’Articles la plus représentée.

2.

Nombre d’articles de tutoriel (Les Pixe-Ailes du Phœnix).


En regardant ce que j’ai écrit durant cette année, je me rends compte que, sans surprise, les deux sujets les plus représentés sont de loin la littérature et le cinéma (11 et 9 articles respectivement). J’ai peu écrit sur le jeu de rôle, ne jouant pas assez pour me sentir l’autorité de le faire. Mon propos s’est porté assez souvent sur le côté numérique de la lecture, notamment avec ma série sur le livre électronique.

Article le plus lu.

Fate et le Format série américaine en jeu de rôle.

436.

Nombre de visiteurs uniques pour cet article.

4:19.

Temps moyen passé sur la lecture de cet article par les visiteurs.


Mais l’article qui a eu le plus de succès (et qui peut-être me vaut le plus de mon lectorat) est paradoxalement un article s’intéressant au jeu de rôle. Un engouement assez inattendu pour moi, même si je sais que la communauté rôliste est assez friande d’aides de jeu.

Je suis donc parvenu aux trois objectifs que je m’étais fixés : écrire, écrire sur ce qui me tenait à cœur, toucher un petit lectorat (autre que mes amis).

Mes petits bémols : ne pas avoir eu la possibilité de poster plus de mes écrits, le temps manquant pour assumer à la fois l’écriture sur cet espace, l’écriture sur Énergies Libres, un projet plus collaboratif avec des limites de temps plus dures, et l’écriture sur mes propres projets littéraires.

Les songes d’un nouveau cycle

Voici ce que la mue va nous apporter en 2015, si je parviens à me couvrir d’une nouvelle peau.

Tout d’abord, continuer sur cette lancée et ne pas ralentir mon rythme de publication sur cet espace. J’espère continuer à maintenir l’exigence de qualité qui me satisfait à peu près sur mes articles.

Je voudrais pouvoir donner corps aux quatre autres chapitres de Fée du Logis, pour vous les présenter tout au long de l’année qui s’ouvre.
Puis trouver enfin la discipline d’écrire aussi sur mes trois projets majeurs : Le Choix des Anges, Rocfou, et Sur les genoux d’Isis, dont je vous parlerai certainement dans les mois qui viennent.

Bref, je voudrais recommencer à écrire des histoires.

L’année devrait au moins voir naître la version littéraire du Choix des Anges. La correction est presque achevée. Il restera à peaufiner une couverture, à créer la maquette de livre électronique (et qui sait, une version papier ?), et à offrir la liberté à cette histoire, avant de la porter en images si le projet d’en faire un film peut devenir réalité.

Vous devriez aussi entendre parler d’Un drôle de cadeau, puisque nous devons jouer la première le 28 février 2015.

Enfin, je forme le souhait que vous soyez plus nombreux encore au fil des mois à me lire et me suivre. Après tout, c’est aussi pour cela qu’on se met à écrire…

Bonnes fêtes à vous !

Pin It on Pinterest

Shares