Deux années déjà

par | Jan 9, 2016 | Le Serpent à Plumes | 2 commentaires

La nouvelle année s’étant ouverte il y a quelques jours, il est temps pour moi de faire un petit bilan de cette deuxième année d’écaille & de plume, de savoir ce que j’ai réussi ou échoué, ce que je dois encore améliorer ou ce qui fonctionne bien. Comme l’année passée, j’avais envie de vous faire partager mes conclusions.
Comme l’année passée, je vais essayer de prendre quelques bonnes résolutions.
Et cette année, je vais aussi honteusement faire du teasing.

En quelques chiffres

Articles publiés

Cette année encore, j’ai réussi à tenir mon rythme initial d’un article toutes les deux semaines. Et l’actualité m’a même poussé à deux reprises à écrire plus.

D’abord lors des attentats de janvier 2015, puis, plus récemment, lorsque j’ai voulu décrypter pour les profanes comme pour les initiés la réelle portée et la réelle nocivité de la réforme dite « Loi de modernisation de notre système de santé ». Ce dernier article aura d’ailleurs eu une audience forte (toute proportion gardée), me faisant espérer que mes concitoyens ne sont plus autant dupes de ce que l’on essaie de leur faire gober.

%

Augmentation du nombre de visiteurs

C’est l’augmentation de fréquentation du site entre 2014 et 2015 en nombre de visiteurs. Il semblerait que le Nid du Serpent à Plumes commence à se faire connaître. Et cela on le doit aussi aux deux derniers chiffres.

Visiteurs venus de Facebook

Visiteurs venus de Twitter

C’est le nombre de visiteurs venus des réseaux sociaux, respectivement depuis Facebook et Twitter. Ce sont deux chiffres intéressants car si je tweete régulièrement, je ne suis pas du tout inscrit sur le Livre des Figures. Outre que les réseaux sociaux sont donc bien une voie d’accès à mes articles, il est amusant de constater que Facebook est tellement répandu qu’il n’est même plus besoin d’y être inscrit pour qu’il mène jusqu’à votre site… Ce pourrait être vrai des autres réseaux, mais pas au point de concurrencer en nombre de visiteurs ceux où l’on est soi-même présent (je suis clair, là ? J’ai un doute).

Ce qui marche : pourquoi j’ai raison

Je me répète, mais la régularité d’écriture est ma grande fierté de moi envers moi-même.

Le temps filant comme du sable très fin entre mes doigts pas si boudinés que cela, y faire entrer l’écriture de façon suffisamment régulière en 2015 a été une vraie performance entre les bouleversements professionnels (départ d’un associé, que l’on attendait depuis très, voire trop, longtemps, réorganisation qui s’ensuit, interrogations professionnelles récurrentes chez moi lorsque je constate comment évolue mon métier, et j’en passe), ceux qui interviennent dans ma vie privée (rien de grave, mais les projets privés, aussi enthousiasmants soient-ils, mangent aussi du temps et de l’espace de cerveau disponible), et enfin les obligations liées à la scène (je me fais l’effet d’un grand mytho quand j’écris ça, mais c’est la réalité même si je ne suis pas non plus en tournée dans toute la France…).

D’ailleurs, mes articles les plus lus sont ceux qui sont les plus construits. Et ça aussi, ça fait rudement plaisir !

Ainsi, le palmarès se joue en 2015 entre ePub Anatomy (318 vues), ma petite prédiction sur l’avenir de notre système de soin (222 vues), et mon essai d’utiliser FATE pour construire des campagnes de jeu de rôle sur un modèle de série américaine (187 vues). J’y rajouterai un article surprise en bon quatrième : Deux films sur un thème : à la recherche du bonheur (172 vues).

Mes textes plus littéraires, eux, ont moins de succès, soit à cause de la difficulté de lire sur écran, soit que tout bonnement ils n’ont pas plu. Le chapitre 1 de Fée du Logis a réuni 44 lecteurs, et Samhain & le Jabberwocky seulement 7…

Ce qui marche moins bien : pourquoi j’ai quand même parfois tort

C’est donc tout naturellement que je me penche sur ce qu’il faudrait améliorer.

D’abord, comme vous pouvez vous en rendre compte si vous comparez avec mes résolutions de l’année dernière, je n’ai pas beaucoup avancé sur mes projets littéraires.

Le Choix des anges est encore en chantier : réorganisation de quelques scènes, rajout de quelques autres, et un axe transversal à construire pour mieux rendre la problématique du choix entre Bien et Mal ont été déjà accomplis, mais il reste un gros travail de rédaction sur pas mal de choses.
Le deuxième chapitre de Fée du Logis est toujours à l’état d’embryon.
Quant à Rocfou ou Sur les genoux d’Isis, on peut carrément parler des toiles d’araignées qui commencent à envelopper les manuscrits…

Tout cela devrait quand même avancer un peu cette année, puisque 2016 sera moins théâtrale pour moi. Si Un drôle de cadeau continue à vivre avec deux représentations prévues avant la fin du printemps (et si je vais encore prendre un plaisir immense à incarner Marcel Feuillard sur scène), je passe mon tour pour la prochaine pièce que vont monter mes camarades de la Compagnie Raymond Crocotte.

Promis donc, en 2016, vous pourrez enfin lire Le Choix des Anges, et je l’espère Fée du Logis en entier.

Autre axe d’amélioration : les commentaires sur le site. Vous savez que j’ai réorganisé un peu le design de mon antre numérique. Mais pour le moment si je suis lu, peu d’entre vous ont voulu ou pu réagir. Mieux vaut peu de commentaires que des commentaires sans intérêt, c’est vrai, mais on peut parfois se sentir un peu seuls, donc, si une réflexion vous vient à propos de ce que vous lisez sur ce site, pas d’hésitation : écrivez-le et partagez-le…

Episode III : A New Hope

Alors oui, la troisième saison des aventures de Serpent à Plumes sur internet débute, et vous pourriez vouloir quelques images en avant-première. Je ne vous ai pas encore concocté de bande-annonce ou même de teaser (ça viendra peut-être quand on en sera à l’épisode VII… il paraît que c’est là que se déchaînent les fans), mais pour vous mettre l’eau à la bouche, voici quelques petites choses que vous pourriez bien voir ici en 2016 :

Sense8, ou comment la diversité humaine peut aussi nous rassembler

Vice Versa, l’esprit vu avec esprit (en regard croisé avec une neuropsychologue)

La Chine vue par les Occidentaux dans la littérature et le cinéma

Le difficile métier d’être père à travers deux films

Amerikla, comment initier des trentenaires au jeu de rôle

Petit guide de roll20 pour les vieux briscards du jeu de rôle qui n’arrivent plus à organiser des parties sur table

Les Lames du Cardinal ou comment la cape & l’épée rencontrent le jeu de rôle

Alors si tout cela vous donne envie, revenez régulièrement sur d’écaille & de plume, vous pourriez aussi lire ou voir beaucoup d’autres choses que mon esprit fébrile conçoit déjà.

Il ne me manque plus qu’une chose : le Temps !

Tiens ça mériterait bien une suite à ça, ou même à ça

Error: Please enter a valid email address

Error: Invalid email

Error: Please enter your first name

Error: Please enter your last name

Error: Please enter a username

Error: Please enter a password

Error: Please confirm your password

Error: Password and password confirmation do not match

Pin It on Pinterest

Shares